Sentir bon : 3 manières naturelles de se parfumer

parfum naturel

voir envie d’un mode de vie plus sain ne signifie évidemment pas de devoir faire une croix sur des plaisirs simples comme celui de sentir bon. Voici trois façons de se parfumer de manière naturelle.

1. Opter pour un parfum naturel

La plupart de nos parfums conventionnels utilisent des substances réputées pour être nocives, tels le musc et l’alcool de synthèse, les colorants et les phtalates (soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens).

De plus en plus de marques travaillent désormais à l’élaboration de parfums naturels. Ces derniers sont composés d’ingrédients provenant directement des plantes : huiles essentielles, eaux florales, extraits d’arbres, etc. La base permettant de fixer ces différentes odeurs est elle aussi naturelle (alcool de blé ou de maïs, eau de source).

Peu de parfums proposent à l’heure actuelle le label « parfum bio ». En effet, même si les fabricants utilisent une majorité d’ingrédients certifiés bio, il suffit d’un ou deux ingrédients non bio (comme les absolues de rose ou de jasmin) pour que le produit final ne soit pas labellisé bio.

2. Fabriquer son propre parfum

Il est tout à fait possible de fabriquer votre propre parfum si vous disposez déjà d’huiles essentielles. Il vous faudra simplement mélanger ces huiles dans une base pour que les odeurs tiennent plus longtemps. Cette base peut être faite à partir d’alcool à 70° ou d’huile végétale (huile d’amande douce ou de jojoba par exemple).

Pour 15 ml d’alcool ou d’huile, comptez 24 gouttes d’huile essentielle, à répartir en fonction de vos préférences :

    • Commencez par la note de fond (le parfum de base qui se développera au bout d’une dizaine d’heures) et optez pour des senteurs fortes : cèdre, santal, bois de rose ;
    • Ajoutez les huiles essentielles qui constitueront votre note de cœur (l’odeur centrale, qui se développera au bout de 2 heures). Choisissez des senteurs plutôt fleuries : géranium, palmarosa, ylang-ylang ;
    • Terminez par la note de tête (celle que l’on sent en premier) en privilégiant les notes d’agrumes : bergamote, orange, pamplemousse.

3. Se parfumer autrement

Les huiles végétales représentent une bonne alternative si vous souhaitez vous parfumer de façon simple. L’huile de coco, l’huile de monoï, le macérât huileux de vanille ou encore le beurre de cacao parfumeront ainsi votre peau tout en douceur en plus de la nourrir.

Si vous trouvez leur parfum trop léger, vous pouvez également très facilement vous fabriquer une crème parfumée pour le corps à partir d’huile de coco, de beurre de karité ou de beurre de cacao. Dans ce cas, faites fondre votre beurre végétal doucement au bain-marie et ajoutez une dizaine de gouttes d’huile essentielle de votre choix.

Les hydrolats sont une autre alternative pour les personnes sensibles aux odeurs trop fortes. L’hydrolat ou « eau de fleur » est issu de l’eau que l’on utilise pour distiller les plantes et obtenir de l’huile essentielle. Son parfum est donc bien plus discret. L’eau de fleur d’oranger est un exemple bien connu que l’on utilise souvent en pâtisserie, mais qui peut tout à fait s’utiliser à même la peau.




Ajouter un commentaire


CAPTCHA Image
Reload Image