Quand avoir recours à un implant dentaire ?

implant dentaire

Aujourd’hui, selon une récente étude, plus de la moitié des français âgés de plus de 15 ans perdent leurs dents, et ce malgré des soins dentaires en constante amélioration.

Implant dentaire, de quoi s’agit-il ?

Lorsqu’il manque une dent, soit parce qu’elle a été perdue, soit parce qu’il a été nécessaire de l’arracher, il est nécessaire de combler ce trou. Ainsi, le dentiste procédera donc à la pose d’un implant dentaire, composé de deux parties : la racine de la dent (faite en métal), et la dent artificielle.

La pose d’un implant à Paris permet donc au patient de ne pas être gêné lors de la mastication, et de lui permettre également d’être à l’aise avec son sourire, d’autant plus lorsque cela se situe à l’avant de la bouche.

Il faut savoir que l’implant n’est pas remboursé par la sécurité sociale, et son coût n’est pas anodin. Il peut être utile de vérifier avec votre mutuelle si une prise en charge existe.Il est aussi important de bien vérifier à l’avance les tarifs pratiqués par le chirurgien dentiste et savoir s’il pratique des tarifs conventionnés comme sur https://dr-rattier-evelyne.chirurgiens-dentistes.fr/

L’implant est-il adaptable à toutes les bouches ?

A la différence de la prothèse, l’implant peut convenir à presque tout le monde. En effet, il n’y a que quelques contre-indications à sa pose.

Tout d’abord, il n’est pas possible de poser un implant dentaire si une carie non soignée est encore présente, ou s’il y a la présence d’une maladie parodontale. En effet, dans ce dernier cas, l’implant pourrait entraîner une infection.

De plus, pour que cela soit une solution à long terme, il est nécessaire de conserver une bonne hygiène bucco-dentaire.

Ainsi, en général, le professionnel de santé que vous avez choisi s’assurera que vos gencives et vos dents sont en bonne santé, avant de démarrer la pose des implants. Des soins peuvent donc s’avérer nécessaire en amont de l’intervention.

La pose de l’implant

Rassurez-vous la pose d’un implant dentaire n’est pas douloureuse, puisque la procédure s’effectue sous anesthésie locale.

Une fois que votre bouche est endormie, le dentiste fera une légère incision dans la gencive avant de percer un petit trou dans l’os pour insérer l’implant. Après, une prothèse provisoire sera fixée.

Il sera en effet, nécessaire d’attendre encore 2 à 6 mois avant d’apposer la prothèse définitive, cela afin de vérifier que l’implant s’est bien intégré dans la mâchoire. Dans certains cas, notamment pour les dents situées à l’arrière de la bouche, il se peut qu’il n’y ait pas de prothèse provisoire en attendant la définitive.

Il est possible de réaliser la pose de plusieurs implants. Cependant, votre professionnel de santé peut choisir de faire ces opérations en plusieurs fois, notamment selon les dents concernées.




Ajouter un commentaire


CAPTCHA Image
Reload Image