Massage sportif : une pratique idéale pour préparer son corps aux efforts

Le massage sportif est une déclinaison des techniques de massages classiques. Il permet de répondre aux besoins des pratiquants du sport. Thérapeutique, il peut être sollicité à n’importe quel moment. Voici quelques aspects particuliers de ce type de pratique.

Massage sportif

Les techniques et outils utilisés

Les manipulations et mouvements sur le corps se font de manière mécanique ou manuelle. Ce principe permet de mobiliser les tissus et les muscles. Les mouvements sont thérapeutiques mais également relaxant à l’instar du massage naturiste.

En outre, le drainage lymphatique est souvent utilisé par les praticiens. Cette méthode consistant à réguler la circulation du sang est indispensable pour distendre les muscles.

D’autres techniques peuvent également être utilisées comme la friction, le pétrissage, la percussion ou encore l’effleurement. Elles permettent d’améliorer les conditions physiques du sportif et de faciliter sa récupération. En tonifiant les muscles, elles évacuent les toxines du corps.

Les appareils utilisés pour le massage sportif

Contrairement à un massage naturiste et classique, le massage sportif nécessite l’utilisation de différents appareils. Ces dispositifs reproduisent les mêmes effets que les mains, mais fournissent plus de chaleur. Les experts dans le domaine utilisent des appareils décontracteurs ou à percussion, mais également des infrarouges.

Les meilleurs moments pour faire un massage sportif

En règle générale, il n’y pas de moments particuliers pour s’offrir une séance. Cependant, le but du massage changera en fonction du moment où elle sera faite.

Avant l’entrainement : Le massage est fait dans l’intention de stimuler la performance du corps et la concentration de l’esprit. Durant les grandes compétitions, cette disposition est indispensable pour diminuer le trac et accélérer la circulation sanguine. A cet effet, les muscles les plus sollicités seront plus travaillés.

Durant l’entrainement : Le massage est un remède contre les crampes et les tensions musculaires. Il sera ciblé à des parties précises du corps.

Après l’entrainement : Les microlésions causées aux muscles par les mouvements entrainent des inflammations. Le massage sert à récupérer et à éviter les courbatures le lendemain.

 

Quelle que soit la partie à masser, le mouvement doit provenir des extrémités pour finir vers la racine du membre. Ainsi, il se fera du poignet vers le coude puis du coude vers l’épaule, par exemple. Pour la jambe, il commencera de la cheville vers le genou, puis montera vers la cuisse et la taille.

Est-il possible de faire soi-même son massage sportif ?

La réponse est oui! D’ailleurs, il est également possible d’en faire de même pour le massage naturiste. Toutefois, il faut veiller à ce que sa durée ne dépasse pas les 30 minutes. En effet, c’est la durée moyenne pour assurer un bon équilibre au niveau des tensions musculaires.

Le moment le plus indiqué pour s’auto-masser est le post-entraînement. Cela évite de se fatiguer avant d’avoir fourni des efforts.

Par ailleurs, il est important de réaliser ces séances de massage dans un endroit calme et apaisant.

Enfin, les huiles de massage à usage sportif permettent de retenir plus longtemps la chaleur corporelle, aussi est-il primordial de les privilégier.

Utiliser des appareils de massage portables

Pour faciliter les mouvements et se ménager, il est recommandé d’utiliser les appareils portables. Rémington, Médisana et Scholl en sont quelques exemples. Il en existe de toutes les tailles et pour toutes les parties du corps. Ce sont généralement les mêmes que ceux utilisés dans les salons de massage paris et enseignes de bien-être.

 

 

 




Ajouter un commentaire

et, commodo ipsum tempus elit. id,