Comment traiter l'ulcère variqueux ? | Mon carnet de beauté

3 conseils pour traiter un ulcère variqueux ?

ulcère variqueux

Les bienfaits d’une activité physique et sportive ne sont plus à démontrer. Notamment chez les personnes sédentaires et trop occupées à leur travail. Chez les personnes du troisième âge, la pratique d’une activité régulière est encore plus recommandée car ces personnes sont souvent touchées par une pathologie qui pourrait être diminuée : l’ulcère variqueux. Voici quelques conseils pour ralentir voire éradiquer l’apparition d’un ulcère variqueux.

Conseil n°1 : Faire de la natation et de la marche rapide

La natation et la marche rapide ont pour spécificité de solliciter abondamment les membres inférieurs de manière douce et sans choc. Ainsi, il est aisé de prévenir l’apparition de varices et d’ulcère variqueux favorisés par la stagnation en position assise, notamment pratiquer ces activités au moins 3 fois par semaines pendant 30 minutes, veiller à choisir de bonnes chaussures de marche, ni trop serrées et ni trop larges avec un bon amorti au niveau de la semelle.

Conseil n°2 : Faire une cure de veinotonique

Les veinotoniques sont des médicaments qui agissent comme leurs noms l’indique sur les veines de notre corps en exerçant localement une action anti-inflammatoire, en stimulant le tonus veineux et en protégeant les cellules endothéliales qui tapissent l’intérieur des veines. Ces médecines douces sont en ventes libre en pharmacie. Demandez quand même conseil à votre médecin traitant qui vous orientera vers tel ou tel principe actif. Les pharmaciens sont également très bien renseignés sur ce type de traitement et donnent souvent de bons conseils en vous orientant vers les bonnes décisions à prendre.

Conseil n°3 : Soigner rapidement toutes plaies cutanées

L’ulcère variqueux peut être favorisé lors d’une plaie de type coupure par exemple. Il est primordial de bien désinfecter une plaie même bénigne car elle peut potentiellement se transformer en porte d’entrée à toutes bactéries nocives pour votre corps, et même être la source d’un eczéma variqueux ou pire encore, d’une infection de type érysipèle (tout savoir sur l’érysipèle sur : https://erysipele.blogspot.com/). Utiliser un pansement stérile sur la zone concernée et renouveler la désinfection en changeant à chaque fois le pansement 3 fois par jour est donc de mise.

Un autre traitement pour soigner un ulcère ?

Il repose sur les traitements antiseptiques pour éviter l’infection. Généralement les soins infirmiers se déroulent en 3 temps :

Enlèvement de tout ce qui est infecté ou en mauvais état (croûtes, débris de peau, sérosités, pus, etc.) grâce à des bains de permanganate. Certaines pommades dites protéolytiques vont permettre de détruire les débris. En cas d’ulcères très importants, une intervention sous anesthésie générale peut être nécessaire avant cette première étape. On favorise le bourgeonnement de la peau sous-jacente grâce à du tulle gras étalé largement sur la plaie recouverte de compresses et changer tous les 2 jours. Puis le soutien à l’épidermisation parfois grâce à des greffes de peau.




Ajouter un commentaire


CAPTCHA Image
Reload Image
Premium WordPress Themes