Tout savoir sur la rhinoplastie avant de se lancer

la rhinoplastie

La rhinoplastie est une opération de chirurgie esthétique destinée à remodeler le nez. Le recours à cette intervention résulte d’un souhait du patient et doit être mûrement réfléchi.

La demande des patients

Le patient consulte lorsque son nez le complexe profondément et qu’il veut véritablement changer d’apparence. Dès l’adolescence, certains nourrissent un réel mal être vis-à-vis de cette partie de leur visage. Malgré tout, il faudra qu’ils attendent leur majorité et la fin de leur croissance pour envisager une rhinoplastie. Après 50 ans, l’intérêt est double puisque cette intervention apportera un véritable coup de jeune au patient. Le rendez-vous avec le chirurgien est essentiel pour bien interpréter le souhait du patient et lui expliquer les limites de l’intervention.

Les différentes interventions

Quelque soit le type d’intervention, la rhinoplastie dure 1h30 à 2h sous anesthésie générale, et nécessite une nuit d’hospitalisation. Bien que les méthodes puissent différer selon le chirurgien qui pratique l’opération, un chirurgien esthétique à Nice, par exemple, pourra utiliser des techniques différentes que son homologue d’une autre ville, les deux grands types d’opérations restent sensiblement les mêmes. La première, l’intervention de réduction consiste à enlever une bosse, atténuer la longueur ou modifier l’arête du nez. Pour cela 3 méthodes : les cartilages trop apparents sous l’épiderme sont remodelés pour paraître moins saillants, des points de suture sont réalisés entre les cartilages afin d’affiner le nez ou l’os du nez est fracturé pour ôter les fragments en excès. Les interventions d’augmentation, quant à elles, sont de deux types : une greffe de cartilages pris sur l’arête du nez, à défaut sur l’oreille ou sur les côtes sont taillés et façonnés pour répondre parfaitement aux proportions de la partie à agrandir. Pour les patients à la peau épaisse et ayant besoin d’une augmentation dorsale, cette greffe se fait avec des implants en silicone ou polyéthylène poreux.

Les suites de l’intervention

Dès le lendemain de l’opération, les mèches sont enlevées, le plâtre est ôté 10 jours plus tard laissant apparaître un nez légèrement tuméfié, mais convenable pour reprendre une vie sociale. Les hématomes présents sous les yeux sont visibles encore 1 à 3 semaines et le nez désenfle assez vite après un mois. De retour chez soi, il faut s’abstenir de porter des lunettes et nettoyer ses narines fréquemment pour ne pas être gêné par le développement de croûtes. Un arrêt sportif d’un mois est indispensable, 3 mois pour la natation et les sports de combat. Dans certains cas, une indisposition pour respirer ou une altération temporaire des odeurs et saveurs peut subsister quelques semaines. Le patient ne doit pas s’attendre à un résultat immédiat. 6 mois à 1 an sont nécessaires pour apprécier les résultats définitifs, le temps aux os et aux cartilages de s’adapter à leurs nouvelles formes.

Le but de la rhinoplastie est que le nouvel aspect du nez s’adapte parfaitement à la structure du visage et plaise au patient. Si toutefois une insatisfaction était ressentie après un an, une retouche serait tout à fait envisageable.




Ajouter un commentaire


CAPTCHA Image
Reload Image
Premium WordPress Themes