Les bonnes raisons de préférer la cigarette électronique à la cigarette classique

vape-3423483_960_720

Goudron, métaux lourds, gaz toxiques, nicotine, … ce sont autant de substances nocives que l’on retrouve toutes dans la cigarette classique. Dans la version électronique, seule la nicotine reste présente et à taux très régulé. De ce point de vue, on peut nettement voir les différences de nocivité entre les deux et pourtant, les deux procurent les mêmes sensations de bien-être, de réconfort et de concentration que les fumeurs et vapoteurs recherchent tant. Ainsi, quitte à utiliser ce genre de dispositifs, pourquoi ne pas choisir le moins nocif d’entre eux ?

Comment utiliser une e-cigarette ?

Alors que les gestes sont faciles à apprendre en termes de tabagisme, dans le cas de la vape, on reste un peu perplexe puisqu’on ne sait pas d’emblée comment il faut l’utiliser. La base c’est d’avoir une cigarette électronique et un flacon le liquide que vous pouvez trouver sur un site américain d’eliquide premium. Une fois ces deux composants en votre possession, il ne vous restera plus qu’à verser un peu de liquide dans le réservoir de votre e-cigarette, de mettre en place tous les autres éléments tels que batterie, résistante, réservoir et drip tip, d’appuyer sur le bouton ON/OFF et d’attendre que de la vapeur soit produite et acheminée, grâce à la cheminée, vers l’embout buccal.

Pourquoi opter pour une cigarette électronique ?

Tout le monde sait que la cigarette électronique est plus saine que la cigarette classique et ce, pour diverses raisons:

  • elle ne contient pas de tabac:

Comparée à la cigarette traditionnelle contenant du tabac, la cigarette électronique ne contient pas de tabac. C’est pour cela qu’on ne peut la qualifier de dérivé tabagique et même pas de substitut nicotinique, même si certains e-liquides en contiennent.

On peut dire que l’e-cigarette, même si présente de grandes similitudes avec la clope classique, est un dispositif totalement différent. Certes, elle emprunte le principe global y compris les gestuels, mais au fond, elle n’a aucun lien avec le tabagisme étant donné qu’elle n’en utilise pas. Elle fait plutôt appel à de l’e-liquide pouvant avoir le goût du tabac sans en contenir. On utilisera plutôt un arôme naturel ou artificiel. Et le tabac n’est pas le seul parfum proposé puisqu’on trouve des arômes plus ludiques comme les fruits, les épices, le chocolat, … Cela signifie que le vapoteur n’est pas exposé aux méfaits du tabac.

  • elle ne produit pas de fumée nocive:

Contrairement à la fumée ravageuse de la cigarette, sa version électronique ne produit que de la vapeur.

Alors que la fumée, issue de la combustion contient du goudron, du monoxyde de carbone, des particules fines, d’autres gaz toxiques, … la vapeur, elle ne contient que de l’eau, du glycérol, du propylène glycol et éventuellement de la nicotine et de l’alcool.

Parmi tous ces composants, aucun n’est nocif pour l’organisme et les voies respiratoires puisque même la nicotine et l’alcool sont strictement réglementés. Alors que la nicotine ne peut dépasser un taux de 20 mg/ml, l’alcool ne peut dépasser un taux de 1 %.

En ce qui concerne le propylène glycol et le glycérol que l’on appelle aussi glycérine végétale, leurs appellations peuvent laisser penser à des substances chimiques nocives alors qu’il n’en est rien. Ils sont d’ailleurs utilisés dans de nombreux produits de consommation comme le dentifrice, certains médicaments, les sirops, certains aliments, certaines boissons, … Cela signifie qu’ils sont sains pour l’organisme et que quelle que soit leur teneur, ils n’exposent pas les vapoteurs à des dangers.

  • elle n’expose pas les vapoteurs aux cancers et autres maladies respiratoires :

Chez les fumeurs, les risques de contracter un cancer, des maladies cardio-vasculaires et des maladies respiratoires sont importants. Quand ces derniers décident d’arrêter de fumer pour se mettre à vapoter, ces risques diminuent et ne risquent plus d’augmenter.

La raison est que le vapotage ne produit ni goudron ni monoxyde de carbone ni particules fines, les substances responsables des maladies citées ci-dessus. Il faut comprendre que ces produits toxiques sont étroitement liés à la combustion du tabac. Comme l’e-cigarette n’utilise pas de tabac et que sa température de chauffe (200°C en moyenne) est très en-deçà de la température de combustion qui s’élève à 800°C, elle ne risque pas d’en produire.

  • elle est une aide efficace pour arrêter de fumer :

Depuis quelques années, les campagnes anti-tabac se multiplient, mais jusqu’à aujourd’hui, seule la cigarette électronique a fait ses preuves. En effet, alors que le pourcentage de sevrage réussi avec les substituts nicotiniques restent très faibles, celui de l’e-cigarette ne cesse de grimper. En utilisant cet appareil, les fumeurs supportent beaucoup mieux la sensation de manque qui survient durant le sevrage. Et ils peuvent même vapoter des e-liquides nicotinés pour retrouver leur dose habituelle de nitocine. Au fil du temps, ils peuvent réduire ce taux et basculer petit à petit vers des e-liquides qui n’en contiennent pas afin de se libérer totalement des méfaits du tabagisme et de la dépendance.




Ajouter un commentaire


CAPTCHA Image
Reload Image