Médecine esthétique : l’alternative parfaite à la chirurgie | Mon carnet de beauté

Médecine esthétique : quelles différences avec la chirurgie esthétique ?

Medecine esthétique

Les deux termes peuvent parfois prêter à confusion pour les Français. Il est vrai que les deux formations professionnelles amènent aux mêmes fins :  améliorer le physique d’une personne par des soins et leur permettre de vivre une seconde jeunesse pour les empêcher de vieillir. Le terme de médecine esthétique est tout de même très généraliste, puisqu’il comprend dans son processus, la médecine anti-âge aussi utilisée dans la chirurgie plastique.

Théoriquement, la médecine esthétique se veut plus réparatrice que sa consœur. Elle est utilisée pour :

  • Remédier aux complications dues à la vieillesse et aux accidents (rides, cicatrices) par radiofréquence
  • Suivre les patients ayant des tâches pigmentaires et vaisseaux sanguins inharmonieux
  • Enlever un tatouage ou épiler un patient avec l’aide de lasers médicaux conçus à cet effet

La médecine esthétique adaptée pour les spécialistes de santé

chirurgie ethétique

Pour cette discipline médicale, le médecin doit avoir des connaissances appropriées sur d’autres champs d’action : la médecine générale, la mésothérapie, la dermatologie, l’endocrinologie, la psychologie et la gynécologie. Ce qui paraît évident quand on sait que le Conseil national de l’Ordre des médecins reconnaît cette branche médicale comme une spécialisation de la médecine générale.

En d’autres termes, elle peut être appliquée par différents membres du corps médical : dermatologues, angiologues, généralistes et chirurgiens.

Dans la médecine esthétique, la pratique chirurgicale reste rare. Voici celles autorisées par la médecine esthétique :

  • La liposuccion au Cellfina pratiquée pour enlever la cellulite
  • Le lipolissage utilisé pour réduire le volume de tissus graisseux
  • L’injection d’Acide hyaluronique pour redessiner ou remodeler les différentes parties du corps (principalement les cuisses).
  • La greffe de cheveux et le traitement du cuir chevelu

Pour avoir plus de détails sur ces techniques médicales cliquez ici.

La chirurgie esthétique, quant à elle, est une des formes existantes de la chirurgie plastique. Contrairement à la médecine esthétique, la pratique chirurgicale est fortement recommandée, mais les attentes des clients sont beaucoup plus précises. Lors d’une consultation, le patient est souvent dans la confession avec son médecin, et pour cause, dans la plupart des cas, il est confronté à un défaut physique, une imperfection.

Pour lui, cet évènement est vécu comme un complexe. Le chirurgien est alors la personne qui pourrait lui permettre de mieux se sentir, en effectuant une ou plusieurs opérations comme la rhinoplastie,cependant, la durée d’effet est différente selon la spécialité choisie.D’après astuce-sante.fr au sein de la médecine esthétique, les pratiques médicales nécessitent un renouvellement afin que le résultat puisse être définitif.

Médecine esthétique : plus chic et plus avantageuse

medecine esthétique

À l’instar de son homologue, ces techniques peuvent s’effectuer en cabinet, mais les répercussions sont différentes, en général bien plus légères. Par rapport à la chirurgie esthétique, le risque est moindre, pour une raison importante : le médecin effectue de légères modifications, mais sans anesthésie.

En effet, l’anesthésie générale est souvent utilisée pour éviter que le patient ne souffre, mais après les soins effectués, un temps d’adaptabilité est nécessaire. Elle est souvent synonyme d’une grosse opération clinique ou chirurgicale.  En cas d’échec, les résultats peuvent être fatals pour le client, venu pour embellir son image et pour retrouver son estime.

Il est important de préciser que la médecine est imprédictible et reste subjective puisqu’elle soigne les patients au cas par cas, selon leur vécu, leur pathologie et leur maladie. Tout dépendra de votre parcours médical en tant que patient.

Pour la personne désirant consulter un spécialiste, il est plus facile de faire appel à ce nouveau procédé. Les particuliers connaissent leurs besoins et préfèrent faire appel à un médecin qui répondra au plus vite à leurs envies esthétiques plutôt que de passer plusieurs heures à la recherche d’un chirurgien, soit dans un bottin téléphonique, soit dans un hôpital.

 




Ajouter un commentaire


CAPTCHA Image
Reload Image
Premium WordPress Themes